skip to Main Content

Cimetière de trains des 400 locomotives

On l’appelle aujourd’hui le cimetière de trains. Pourtant elle fut l’une des plus grandes gares de tri de France, avec 2500 wagons qui y défilaient jour et nuit. Mais depuis 2009, pour des raisons de rentabilité, la gare de tri est simplement délaissée, tout comme les 400 locomotives et les nombreux wagons qui meurent sur des voies de garage.
Fascinés par ces machines de fer, parquées ici dans l’attente d’un avenir incertain, abandonnées aux éléments après une vie de bons et loyaux services, nous nous sommes glissés entre leurs rails durant une nuit d’été…

Back To Top